quartier - ses bâtiments

Couvent Saint-Albert-le-Grand



Histoire

Les Pères dominicains achètent en 1954 l'extrémité est de la propriété du Montreal Hunt Club dans la Côte-des-Neiges. Ils comptent installer leur monastère à proximité de l'élite intellectuelle - l'Université de Montréal - respectant ainsi la tradition dominicaine de diffusion de la foi et du savoir. À son inauguration, le couvent sert de lieu d'enseignement où les étudiants sont pensionnaires, et il accueille une centaine de religieux. Vaste complexe architectural, il loge alors l'Institut d'études médiévales, les départements de philosophie et de psychologie, une école pastorale et de prédication, un gymnase, une piscine, une bibliothèque et une librairie publique de 50 000 volumes.

Aujourd'hui, une partie des lieux sert aux pères dominicains, le reste étant subdivisé pour fins de location, notamment par le Bureau international des droits des enfants. Une partie du terrain est occupée par une école primaire : l'Externat Mont-Jésus-Marie.

Image : HM_ARC_004442

Extérieur de l'arrière de la chapelle du couvent Saint-Albert-le-Grand

Photographie
Fondation du patrimoine religieux du Québec
©Fondation du patrimoine religieux du Québec, ©Héritage Montréal

Image : HM_ARC_004447

Intérieur de la chapelle du couvent Saint-Albert-le-Grand

Photographie
Fondation du patrimoine religieux du Québec
©Fondation du patrimoine religieux du Québec, ©Héritage Montréal

Image : HM_ARC_005870

Couvent Saint-Albert-le-Grand au début de la construction

Photographie
18.6 cm x 12.8 cm
Archives Saint-Albert-le-Grand
© Archives Saint-Albert-le-Grand, © Héritage Montréal

Image : HM_ARC_005873

Intérieur de la chapelle du couvent Saint-Albert-le-Grand

Photographie
20.3 cm x 25.2 cm
Archives Saint-Albert-le-Grand
© Archives Saint-Albert-le-Grand, © Héritage Montréal