Pont Champlain


Conception

Long de 4 km, le pont Champlain offre six voies de circulation d'une largeur totale de 24 mètres. Il s'agit de la première infrastructure canadienne où l'on utilise du béton précontraint, des tiges de métal lui assurant une plus grande résistance. Au total, 476 poutres sont construites dans un parc aménagé à cet effet sur l'île des Soeurs! Deux ponts roulants se déplaçant sur rails sur une distance de 2,5 km assurent le transport des poutres pour leur mise en place.

La superstructure d'acier dont la portion surélevée du pont (haute de 49 mètres) est réalisée par la Dominion Bridge. Les échafaudages et l'équipement flottant n'étant pas autorisés dans le couloir de la Voie Maritime, les ingénieurs ont eu recours à la technique du porte-à-faux pour installer la travée centrale. C'est dire que pendant les travaux, les risques de déséquilibre ou de rupture en cas de surchage sont élevés, la travée ne disposant d'aucun support..

Assemblés dans les eaux du fleuve, à une profondeur moyenne de 12 mètres, les quatre étroits piliers sont conçus pour résister aux poussées des glaces dans ce secteur tumultueux du fleuve Saint-Laurent.

Les ingénieurs du projet doivent créer à Montréal, un outillage spécialisé, innovateur et performant pour répondre à plusieurs contraintes : longueur et poids de l'ouvrage, climat qui ralentit les travaux pendant les mois d'hiver, échéancier critique de construction.

Image : HM_ARC_003713

Pont Champlain - inspection du pont par R.E. Talbot, H.A. Mann, E.J. Alton, et Harold Monteith

Photographie
Archives du port de Montréal
© Archives du port de Montréal / Port of Montreal Archives, © Héritage Montréal

Image : HM_ARC_003215

Partie centrale du pont Champlain et estacade

Photographie
Transports Québec
© Transports Québec © Héritage Montréal

Image : HM_ARC_003216

Vue aérienne du pont Champlain et estacade

Photographie
Transports Québec
© Transports Québec © Héritage Montréal